Coopération:Visite d’une délégation de Haut niveau de Waterschap Rivierenland (WSRL) du Royaume des Pays Bas.

Une délégation de Waterschap Rivierenland (Autorité locale de l’eau) dirigée par M. Roelof BLEKER son Dijkgraaf (Président de l’Autorité) a séjourné à Dakar du 30 janvier au 02 février. L’objectif de cette visite était de rencontrer les nouvelles autorités de l’OMVS et redynamiser la coopération entre les deux institutions.
L’Autorité de l’Eau Waterschap Rivierenland, qui est une institution du Royaume des Pays-Bas vieille de 7 siècles, est depuis 2005 un partenaire privilégié de l’OMVS à laquelle elle fournit un appui technique dans plusieurs domaines dont, particulièrement, la lutte contre les végétaux aquatiques ainsi que la mise en place d’associations d’usagers.
Différentes étapes de ce Partenariat :
- Déclaration d’intention signée le 4 février 2005
- Accord de Partenariat signé entre les 2 parties le 20 août 2006
- Protocole d’accord cadre de coopération signé le 22 juin 2012 et renouvelé le 15 mars 2016.
Les objectifs et axes d’intervention de la collaboration entre l’OMVS et WSRL sont :
1) La promotion du développement intégré du bassin du fleuve Sénégal dont l'OMVS est responsable ;
2) La gestion de la navigabilité du fleuve, de la qualité de l'eau, du développement agricole et l’environnement dans le bassin du fleuve y compris les aspects institutionnels.
WSRL a participé à la réalisation des activités des deux premières phases du Programme de financement du Royaume des Pays Bas (GIRE Trustfund Phase 2).
Dans le cadre de ces phases, la collaboration entre l’OMVS et WSRL s’est traduite par :
 L’échange d’expériences et de conseils réciproques par rapport à la gestion de l'eau et des systèmes hydrauliques, sur les plans techniques et hydrologiques et du point de vue de l'organisation ;
 Des conseils à l'OMVS sur la lutte contre les végétaux aquatiques envahissants, les maladies hydriques, la pollution de l’eau de surface, etc ;
 L’assistance à l'OMVS pour entrer en contact avec les pouvoirs publics néerlandais et avec des institutions susceptibles de l’assister dans son projet de développement. Sur ce point, la contribution de WSRL a été décisive.
Dans la Phase 3, ses activités visent à assurer la durabilité des acquis des phases 1 et 2. A cet effet, elles concerneront les associations d’usagers et viseront les actions suivantes :
 L'élaboration des plans d’entretien annuels pour éviter que les axes hydrauliques soient à nouveau envahis par le typha ;
 La mise en place des budgets et fonds d’entretien ;
 La discussion sur les modes d’exécution des travaux d’entretien (en régie ou bien par moyens propres) ;
 Le développement et l'exécution des plans d’entretien réguliers pluriannuels des infrastructures ;
 La fourniture d'avis sur l’équipement d’entretien nécessaire ;
Le Waterschap Rivierenland aura un rôle surtout institutionnel en vue de l’amélioration de la gestion notamment par rapport à l’aspect durabilité.
WSRL aura, par ailleurs un rôle important à jouer dans la mise en place de partenariats entre institutions, agences et centres de connaissance de l’eau néerlandais avec l’OMVS.
La visite prit fin par des mots de remerciements et un échange réciproque de cadeaux entre les deux parties.