L’Ambassadeur Adjoint de la République d'Iran reçu en audience

Le Haut Commissaire a reçu en audience, ce 06 juillet 2017, Son Excellence Abolhassan Shirshekar, Ambassadeur Adjoint de la République d’Iran, venu lui rendre une visite de courtoisie.

Après avoir félicité M. Séméga pour sa nomination à la tete de l’Omvs, M. Shirshekar, a exprimé le vif souhait de son pays de tisser une coopération étroite et fructueuse avec l’Omvs, en dépit de l’épisode malheureux de Koukoutamba, où la candidature des entreprises iraniennes pour la construction du barrage a trébuché sur les règles draconiennes de la passation des marchés publics.

Le Haut Commissaire, qui connait d’expérience les capacités techniques de l’Iran dans le domaine du Gaz et du pétrole, pour avoir lui-même longtemps dirigé le ministère de l’Energie et de l’Hydraulique du Mali, a rendu hommage au dynamisme de la coopérations entre ce pays et ceux de l’Omvs.

L’Omvs, dira t’il a son hôte, est une grande institution qui compte dans la gestion des bassins transfrontaliers en Afrique et dans le monde, et qui est particulièrement retenue et respectée pour son dispositif juridique exceptionnel. Ainsi du principe d’Ouvrages communs qui stipule que tous les ouvrages de l’Omvs sur le fleuve Sénégal sont la propriété commune et indivisible des Etats membres. Son histoire est auréolée de responsabilités et de distinctions internationales prestigieuses, comme la présidence du Réseau international du bassin ou le Secrétariat technique permanent du Réseau africain des organismes de bassin.

Le Haut Commissaire a invité l’Ambassadeur à se mettre à l’écoute des grands projets de l’Organisation, parmi lesquels les futurs barrages hydroélectriques de Boureya et Balassa, pour lesquels le Haut-Commissariat recherche activement des financements importants. Ce à quoi M. Shirshekar s’est engagé, en rappelant que depuis la Révolution islamique, son pays a construit par ses propres capacités humaines et financières plus de 400 grands barrages. Avant de se retirer, il a appelé de ses vœux une coopération exemplaire axée sur la solidarité entre les pays dits du Sud.