Projet WEFE SENEGAL : 4 milliards de F CFA de l’UE pour appuyer la Gestion des ressources en eau dans le bassin du fleuve Sénégal

  • Atelier de lancement du Projet WEFE
  • 4 milliards de F CFA de l’UE pour appuyer la Gestion des ressources en eau dans le bassin du fleuve Sénégal

L’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) a procédé ce mardi 12 décembre 2017 au lancement du Projet d’appui à la gestion des ressources en eau et du Nexus EAU-ENERGIE-AGRICULTURE dans la vallée du fleuve Sénégal . Ce projet d’un montant 4 milliards de F CFA, est cofinancé par l’Union européenne et mis en œuvre par le Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne et la Coopération Italienne pour une période de quatre ans 2017-2021.

« La gestion efficace de l’eau est essentielle à la réduction de la pauvreté, au développement économique et à la durabilité environnementale. L`accès équitable et durable à une eau potable saine, à l’assainissement et à l’hygiène est une condition préalable à la sante, au bien -être et à la croissance. Or, les ressources en eau sont particulièrement exposées au changement climatique, qui menace l’agriculture et la sécurité alimentaire ». C’est ainsi que Mme Pelger a rappelé le sens de l’engagement global de l’UE en faveur de l’eau et de l’environnement, lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de lancement du projet.

L’Ambassadeur d’Italie au Sénégal SE Francesco Venier abondera dans le même sens, tout en se référant au processus global de mobilisation en faveur de la préservation de l’eau et de la lutte contre les changements climatiques, ainsi que l’expertise italienne en matière de protection de l’environnement et de développement durable. « La gouvernance menée par l’OMVS mérite d’être soutenue et renforcée » conclura le diplomate, évoquant les acquis de l’Organisation et la reconnaissance internationale qui lui ont valu d’être classée meilleur organisme de bassin au monde.

Le Haut Commissaire de l’OMVS, qui présidait la cérémonie à ses côtés, a déclaré que l’OMVS doit ses résultats à la vision éclairée de ses pères fondateurs, mais aussi à l’appui de ses partenaires. M. Hamed Diane Sémega a souligné la pertinence de ce nouveau projet, dont les actions sont en parfaite cohérence avec le Schéma directeur d’aménagement et de gestion du bassin du fleuve Sénégal, SDAGE : « le projet WEFE SENEGAL permettra la mise en œuvre des solutions aux problèmes identifiés dans les orientations fondamentales du SDAGE …en luttant contre la dégradation de l’environnement des têtes de sources, celle des terres et des berges dans la vallée du fleuve Sénégal et la mauvaise qualité des ressources en eaux dans le delta ». « IL vient donc s’ajouter à l’ensemble des efforts que nous conjuguons sans cesse pour réaliser l’autosuffisance alimentaire, sécuriser, améliorer les revenus des populations locales, préserver l’équilibre des écosystèmes et réduire la vulnérabilité des économies des Etats membres de l’OMVS face aux aléas climatiques et aux facteurs externes », a expliqué M. SEMEGA.

Le projet WEFE Sénégal vise principalement à renforcer la collecte et l’organisation des connaissances techniques ; proposer des mesures de gestion durable en cohérence avec les politiques régionales en cours ; appuyer la mise en œuvre dans les sites pilotes identifiés pour l’application de solutions NEXUS Eau-Énergie-Agriculture ; renforcer le dialogue NEXUS.