Le projet GEF

  • Coordonnateur GEF

Financé par le Fonds de l’Environnement Mondial et mis en œuvre par l’OMVS entre 2004 et 2008, le projet GEF/Bassin du fleuve Sénégal a été formulé pour prendre en charge les problématiques environnementales urgentes. Les  Agences d’exécution étaient  la Banque Mondiale et le PNUD.

A la fin de cette première phase un cofinancement néerlandais a permis de poursuivre certaines activités menées par le projet. L’accent a été mis sur la lutte contre les plantes aquatiques nuisibles (typha),  la protection des berges et l’alimentation en eau potable des populations.

APPUIS FINANCIERS AUX POPULATIONS

Dans la phase 1 du projet, 55 projets de micro-subventions ont été financés pour un coût de 411.927.832 FCFA::

  •   Guinée : 17
  •   Mauritanie : 12
  •   Mali : 13
  •   Sénégal : 13

Ces interventions ciblaient les domaines suivants:

  •  Dégradation des terres et désertification;
  • Amélioration de la qualité des ressources en eau;
  • Soutien aux initiatives de gestion des zones humides;
  • Renforcement des capacités opérationnelles locales

CONTRIBUTION A L’ATTEINTE DES OMD

Le GEF a aussi contribué à l’atteinte des OMD dans le domaine de l’alimentation en eau potable des populations. Les actions réalisées ont concerné:

  • Sélinkegny et Mahininding (Mali) : 320 684 000 CFA
  • B’den, Birette et Ndiago (Mauritanie) : 77016540 CFA
  • Thiago et Doune Baba Dièye( Sénegal) pour un investissement de 95 049 904

LUTTE CONTRE LES PLANTES AQUATIQUES NUISIBLES

le projet a réalisé les travaux d’entretien de 9 entrées d’axes hydrauliques pour un investissement de 4 milliards de FCFAen Mauritanie (Axes Laouja, Garack/Meissouck, Gouère et Ibrahima) et au Sénégal (axes Gorom Amont, la Taouey, l’Ouvrage I et l’Ouvrage Dr.) 

PROTECTION DES BERGES DU FLEUVE

1 milliard 300 millions de FCFA ont été consacrés aux travaux de protection des berges de kayes entre le Pont et l’embouchure de la rivière Paparah (Centrale EDM) : 60 000 m3 de remblai compacté et  6000 m3 de gabions de type « Terramesh » posés.